Fondée en 1874

L’histoire de l’ostéopathie

Histoire-de-lOsteopathie

L’Ostéopathie a été fondée en 1874 par Andrew Taylor Still

Bien que la médecine manuelle soit aussi vieille que l’humanité, l’histoire de l’Ostéopathie remonte à 1874 lorsqu’un médecin américain également pasteur méthodiste, Andrew Taylor Still, fonda les bases de cette médecine douce. Ce dernier apprend la médecine auprès de son père dans le middle-west américain. Un ensemble d’évènements va mettre à mal sa perception de cette discipline. Ainsi, au cours de la Guerre de Sécession (1861-1865), A. T. Still est profondément désemparé par son impuissance à soulager les nombreux blessés jonchant les champs de bataille. Par la suite, de retour à la vie civile, il constate avec stupeur que la mortalité infantile diminue sensiblement dans des régions possédant peu de médecins.

Étude intensive du corps humain

Enfin, il sera définitivement désabusé par l’incapacité de la médecine à sauver trois de ses enfants atteints de méningite cérébro-spinale. Dès lors, il se détourne résolument de la médecine rudimentaire de l’époque et choisit de plonger dans l’étude intensive du corps humain. Pour ce faire, il n’hésite pas à parcourir de longues distances et à déterrer des corps d’indiens pour en étudier minutieusement l’anatomie.

Histoire-de-lOsteopathie
Histoire-de-lOsteopathie

Une nouvelle approche médicale: l’histoire de l’ostéopathie

C’est en 1874, qu’Andrew Taylor Sill parvient à guérir un enfant atteint de dysenterie en utilisant uniquement ses mains. Fort de cette expérience déterminante, il n’a de cesse d’élaborer une nouvelle approche médicale basée sur le respect des lois de la nature et de la vie.

Fondation en 1892 du premier collège d’ostéopathie

Cette même année, il lui donne le nom d’Ostéopathie. A.T. Still décide alors d’exercer son art de manière itinérante. Sur la route pendant de longues années, il gagne en expérience, parvenant à guérir de nombreux patients atteints de diverses maladies. Il se forge ainsi une renommée grandissante qui attire des malades venant de lointaines contrées. Pour autant, la désapprobation gagne ses confrères médecins et le clergé qui voit en lui un suppôt de Satan. Conscient de la nécessité de transmettre son savoir, il fonde en 1892 le premier collège d’ostéopathie à Kirksville dans le Missouri. A partir de cette année, l’ostéopathie connaît un essor remarquable aux Etats-Unis.

Histoire-de-lOsteopathie
Histoire-de-lOsteopathie

Plusieurs anciens disciples apporteront leur pierre à l’histoire de l’ostéopathie

Avant de s’éteindre en 1917, Andrew Taylor Still écrit de nombreux ouvrages portant sur l’ostéopathie et son approche philosophique. Plusieurs anciens disciples apporteront leur pierre à l’édifice ostéopathique.

Nous citerons plus particulièrement John Martin Littlejohn qui étudiera les différentes relations entre la colonne vertébrale et les organes du corps, ainsi que William Garner Sutherland, fondateur de l’ostéopathie crânienne.

Il n’est jamais trop tôt pour prendre soin de votre corps ! Prendre Rendez-vous !