Mouvement Respiratoire Primaire

L’Ostéopathie crânienne

Ostéopathie-Crânienne-Montréal

Ostéopathie crânienne

W. G. Sutherland, élève du docteur Andrew Taylor Still qui est le fondateur de l’ostéopathie, s’intéressa rapidement à la constitution du crâne et à la présence de sutures qui semblent permettre aux os de la sphère crânienne de s’articuler entre eux.

Ses recherches ont montré que ces mouvements se faisaient selon des axes stricts et précis. De ces études, est né le concept de mobilité des os du crâne, qui est de l’ordre de 25 à 45 micros. Ces mouvements sont perceptibles pour un ostéopathe.

Le Mécanisme Respiratoire Primaire (MRP) est un mouvement involontaire et rythmique, qui est invisible à l’œil nu. Il est basé sur un cycle du corps, comprenant une expansion puis une rétraction du corps (inspir/expir en termes ostéopathiques), selon un rythme d’environ 12 cycles par minute.

Les Membranes de Tensions Réciproques sont des enveloppes qui protègent le système nerveux central composé du cerveau et de son extension, la moelle épinière. Ces enveloppes sont formées de plusieurs feuillets dont la dure-mère.

La dure-mère possède des extensions à savoir la faux du cerveau, la faux du cervelet et la tente du cervelet, celles-ci s’attachant sur la face interne des os du crâne.
Ce constat permet à l’ostéopathe de travailler ainsi le MRP.

Le Liquide-Céphalo-Rachidien (LCR), par sa circulation entre les feuillets des Membranes de Tension Réciproques, est un élément important dans la pratique de l’ostéopathie crânienne.

Ostéopathie-Crânienne-Montréal
Ostéopathie-Crânienne-Montréal

La mobilité du sacrum articulé avec les os iliaques est essentielle dans l’application de l’ostéopathie crânienne. En effet, le sacrum est relié au crâne par l’intermédiaire de la dure-mére.

Les traitements en ostéopathie crânienne se font surtout dans la recherche du Mouvement Respiratoire Primaire. Perceptible par l’ostéopathe, il est ressenti et donc travaillé au niveau du crâne. Le praticien s’emploie alors à contrôler le nombre de cycles. Par ailleurs, l’ostéopathe s’assure également de son amplitude et de sa force.

Pour cela, il exerce de très légères pressions sur les structures crâniennes (os et sutures) afin de lever tout blocage lié au Mouvement Respiratoire Primaire.

L’axe formé par le crâne et le sacrum est également primordial dans l’approche cranio-sacrée. Les blocages constatés seront traités en agissant sur les sutures crâniennes, sur les membranes de tensions réciproques et sur le Liquide Céphalo-Rachidien.

Bien évidemment, l’ostéopathie crânienne ne peut se concevoir que dans un travail global de l’ostéopathe. Le champ d’application de cette discipline est très large notamment dans la gestion du stress ou dans les excès de fatigue.

Pour de plus amples informations, contactez-nous.

Il n’est jamais trop tôt pour prendre soin de votre corps ! Prendre Rendez-vous !